Quel est le regroupement des incoterms ?

Depuis plus de 80 ans, les Incoterms sont des termes commerciaux internationalement reconnus qui définissent les responsabilités et les obligations tant du vendeur que de l'acheteur lors d'une transaction internationale. Ces règles, mises à jour régulièrement par la Chambre de Commerce Internationale, permettent une compréhension claire des conditions de livraison et de transfert de risques entre les parties impliquées dans le commerce international. Dans cet article, nous explorerons les différents regroupements des Incoterms et leurs implications sur les coûts et les responsabilités pour les vendeurs et les acheteurs. Découvrez comment choisir le bon Incoterm pour votre entreprise et éviter les disputes et les malentendus lors de vos transactions internationales.

Les différentes catégories des Incoterms et leurs implications pour votre entreprise

Les Incoterms sont regroupés en quatre catégories principales : les Incoterms de groupe E, les Incoterms de groupe F, les Incoterms de groupe C et les Incoterms de groupe D. Chaque groupe se réfère à des termes spécifiques qui définissent les responsabilités du vendeur et de l'acheteur à différentes étapes du processus de livraison et de transfert de risques.

Avez-vous vu cela : Ultinet : pourquoi passer par une agence web ?

1. Les Incoterms de groupe E (Départ) :

Dans cette catégorie, le vendeur est responsable de s'occuper du transport des marchandises à un lieu désigné dans son propre pays. L'acheteur assume ensuite la responsabilité du transport international. Les Incoterms de groupe E comprennent :
- EXW (Ex Works) : le vendeur met les marchandises à disposition à ses propres installations, et l'acheteur est responsable de tout le processus logistique jusqu'à la destination finale.

Lire également : Comment fonctionne un business ?

2. Les Incoterms de groupe F (Arrivée) :

Dans cette catégorie, le vendeur est responsable de la livraison des marchandises jusqu'au lieu de destination convenu. Les Incoterms de groupe F comprennent :
- FCA (Free Carrier) : le vendeur livre les marchandises au transporteur désigné par l'acheteur, soit dans ses propres locaux, soit dans un autre lieu convenu.
- FAS (Free Alongside Ship) : le vendeur livre les marchandises à côté du navire désigné par l'acheteur dans le port d'embarquement convenu.

3. Les Incoterms de groupe C (Port et Navire) :

Dans cette catégorie, la responsabilité du vendeur se termine lorsque les marchandises sont livrées au transporteur désigné ou au port d'embarquement convenu. Les Incoterms de groupe C comprennent :
- CFR (Cost and Freight) : le vendeur s'occupe du transport de marchandises au port de destination convenu et supporte les frais principaux du transport. L'acheteur est responsable des formalités d'importation.
- CIF (Cost, Insurance and Freight) : le vendeur est responsable du transport au port de destination, ainsi que de l'assurance maritime et des frais afférents. L'acheteur est responsable des formalités d'importation.

4. Les Incoterms de groupe D (Arrivée) :

Dans cette catégorie, le vendeur assume la responsabilité de la livraison des marchandises à destination finale. Les Incoterms de groupe D comprennent :
- DAT (Delivered at Terminal) : le vendeur est responsable de la livraison des marchandises dans un terminal désigné à destination.
- DAP (Delivered at Place) : le vendeur livre les marchandises à un lieu convenu à destination, mais sans décharger les marchandises.
- DDP (Delivered Duty Paid) : le vendeur est responsable de la livraison des marchandises à destination, y compris du paiement des droits de douane et des taxes.

Il est essentiel de comprendre les implications financières et logistiques de chaque groupe d'Incoterms afin de choisir celui qui convient le mieux à votre entreprise et d'éviter les disputes et les malentendus lors des transactions internationales.

Pour en savoir plus sur les différentes catégories d'Incoterms et leurs implications, consultez cet article détaillé : <a href=https://www.dothedancebook.